Le site des équipes socio-éducatives

Comment transmettre ?

Article à rédiger

Comment sensibiliser les résidents ?

Savoir, être informé, ne suffit pas pour avoir conscience.
Ce qui fait effet, c’est ce qui nous affecte. L’information ne fait vérité dans notre tête que quand elle est articulée avec notre expérience personnelle, avec notre affect.
C’est là que nous avons à réfléchir sur les méthodes éducatives d’information et de sensibilisation. Donner la liste des IST avec leurs symptômes a très peu de chances de provoquer une quelconque prise de conscience…
Cela ne veut pas dire qu’informer est inutile. Mais nous ne sommes pas des humains parfaitement rationnels (idéal Kantien).
Un peuple informé n’est nullement vacciné contre la barbarie. Une personne informée sur les risques de l’alcool au volant, de l’addiction aux drogues, de la cigarette, etc., ne changera pas forcément ses pratiques. Parfois, on peut même obtenir l’effet contraire, le risque donnant du piment à la pratique (par exemple ne pas mettre de préservatif).

De surcroît, il est très courant également que nous décidions de ne pas être affectés par l’information pourtant reçue. C’est un mécanisme psychologique très courant. Voir quelqu’un se faire violenter lors d’un contrôle policier, se dire "c’est sans doute qu’il y a une raison", et passer son chemin en oubliant l’incident. Il en est de même pour les conduites à risques. Voir quelqu’un avoir une pratique à risque, et ne pas intervenir en se disant "il doit savoir ce qu’il fait".

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.