Le site des équipes socio-éducatives

Questions de société

Quel projet pour notre monde ? Cette question est l’affaire de chacun-e d’entre nous, car sauf à attendre l’avènement d’un monde idéal, c’est par nos actions individuelles et collectives que le monde se dessine.
Dans une société individualiste où l’élévation apparente du niveau de vie s’accompagne d’une consommation inégalée d’anti-anxiolitique, reprendre prise sur le monde qui nous entoure permet à chacun-e de se sentir plus utile.

Nous vivons une époque où les croyances se sont effritées. Qu’elles soient religieuses, politiques ou technologiques (la croyance en "le progrès" qui trouvera la solution à tout), les utopies montrent aujourd’hui leurs limites, et l’espoir d’aller vers un monde meilleur s’éloigne.

Face à cette situation, à nous de mobiliser nos résident-e-s, de les convaincre que le nihilisme ou l’à-quoi-bonnisme ne résoudront certainement rien. À nous d’insuffler à nos résident-e-s la volonté de faire évoluer la situation, d’avoir prise sur le monde. Car sans cette volonté, s’ils n’espèrent plus rien (seulement avoir un écran télé un peu plus grand), leur épanouissement risque d’être bien déprimant...

Lutter contre les discours haineux sur les réseaux sociaux et internet

Avec l’avènement d’internet, la haine qui a toujours trouvé le moyen de s’exprimer au fil des âges se voit désormais s’offrir la voie royale !
D’où viennent ces discours haineux ? Comment se répandent-il en un claquement de doigts sur toute la toile ? Que peut-on faire pour les éviter ?
Cette petite vidéo explique clairement et avec beaucoup de douceur le chemin de fabrication et les implications de ce phénomène qui arrive en masse sur tous nos réseaux. Ce spot a été utilisé dans le cadre de la campagne de sensibilisation du Conseil de l’Europe "The No Hate Speech Movement".

Réagir à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.