L’essentiel (on met les pieds dans le plat !)

Les "+" des FJT en matière d’ouverture à la vie locale et d’implication citoyenne dans la société

Les FJT sont des lieux de vie collective. Quel meilleur cadre pour apprendre à vivre ensemble ? Quel meilleur cadre pour prendre le goût de s’impliquer, d’être acteur et actrice ?

Encourager la porosité interne/externe au sein du FJT, c’est refuser que le FJT soit un îlot sans lien avec son quartier, et apprendre aux résident-e-s à se sentir partie d’une communauté locale.

Participer aux instances de démocratie locale, telles que les conseils de quartier, c’est montrer aux résident-e-s que l’implication dans ces instances n’est pas réservée aux autres, et que chacun-e est concerné-e.

Concernés...

JPEG - 184.6 ko
Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit, Je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit, Je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté, Je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté, Je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester

Martin Niemöller