Animer un débat en salle

L’objectif d’un débat est d’être un lieu d’expression d’opinions différentes. Il n’est pas d’arriver à un consensus.

Le rôle de l’animateur du débat est de faire circuler la parole entre les discutants. Ce n’est pas de débattre avec eux, mais de les inciter à débattre entre eux. Cela dit, les apports de l’animateur peuvent contribuer à enrichir le débat si cela est utile.

Préparer un débat

Se documenter

Il est important de se documenter sur le sujet. Inutile d’être spécialiste ni de tout savoir (d’ailleurs, personne ne sait tout), il s’agit surtout de cerner le problème posé par la question.

Préparer l’espace et l’accueil

La disposition de l’espace est une vraie question. La disposition en "salle de classe" est loin d’être neutre. La disposition en rond est nettement plus favorable à l’instauration d’une discussion.

Animer un débat

Importance de l’introduction

Dans un débat, surtout s’il s’annonce dynamique, il est très important de définir à l’avance les règles, notamment concernant la distribution de la parole.

Les règles de base sont :
- Demander la parole
- Écouter celui qui parle
- Ne pas interrompre

Pour le tour de table, faites un tour sur la page "Accueillir"

Organiser les tours de parole

Une solution est de laisser la parole libre à tous. S’il y a trop de participants, cela peut vite se transformer en brouhaha...

Une autre solution est d’organiser les tours de parole, par exemple en tenant une liste, sur laquelle vous inscrivez ceux qui veulent prendre la parole. Quand qqn veut prendre la parole, il se signale à vous par un petit signe, et vous l’inscrivez dans la liste.
Une variante québecoise de cette méthode permet de privilégier ceux qui n’ont pas encore pris la parole. Quand un participant qui n’a pas encore parlé souhaite prendre la parole, il est prioritaire sur tous ceux de la liste qui ont déjà parlé ? Cela permet à tout le monde de s’exprimer.

Quelle que soit la solution que vous choisissez, il est primordial de l’annoncer avant de l’appliquer, et donc en introduction du débat.

Relancer un débat qui s’affaisse

Dans ce cas, vous pouvez :
- Reprendre une question posée par un participant, et l’adresser à l’ensemble de l’assemblée ou à un autre participant
- Reposer une question restée sans réponse
- Faire une synthèse partielle des échanges et proposer de réagir
- Revenir à un sujet qui n’a pas été traité en profondeur : "Tout à l’heure, on avait évoqué..."

Conclure un débat

Annoncer quelque temps avant la fin du débat que celui-ci se terminera dans x minutes, ou dans x prises de paroles. Il est important de prévenir pour éviter les frustrations.

Synthétiser ce qui a été dit, et les questions qui restent posées. Proposer éventuellement de reprendre le débat une prochaine fois sur une de ces questions, et pourquoi pas avec un intervenant ?

Télécharger la fiche "Animer un débat de position" réalisée à partir des méthodes de l’association Matières prises.

Le cas particulier du ciné-débat

C’est évident mais ça va mieux en le disant : il faut que vous ayez déjà vu le film que vous allez projeter...

Les étapes de l’animation :

- Introduire le film, et dire qu’il y aura un débat ensuite
- Projeter le film
- Permettre l’expression du ressenti personnel : sortir du choc (10 minutes)
- Lister avec les participants les informations supplémentaires qu’ils aimeraient avoir. Si vous ou d’autres participants avez la réponse, super, sinon, pourquoi ne pas imaginer une nouvelle rencontre à laquelle serait invité un intervenant qui aurait ces réponses ? (20 minutes)
- Lancer le débat sur les questions de fond (20 minutes)
- Conclure : que faire, et comment ? (10 minutes)

Télécharger la fiche dédiée à l’organisation d’un ciné-débat réalisée par la JOC.