Les autres nous inspirent (idées d’ailleurs)

SANTE

L’UNHAJ réalise une étude pour connaître les actions santé menées dans les FJT. Pour répondre, suivez ce lien ! Merci !!!

Ciné débat

Le film « Sicko », De Michael Moore
Prendre conscience des différents systèmes de couverture santé dans le monde

Les gestes qui sauvent

Organiser dans le FJT une session de formation aux gestes qui sauvent, c’est proposer aux résidents un réel apport de compétence, une prise de conscience, et aussi une ligne à rajouter sur leur CV…
La Croix Rouge ou encore la Protection civile peuvent venir dispenser cette formation.
http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers
http://www.protectioncivile.org/psc1.htm
Formation concept propose des formations pour 65€ par personne : des stages sont organisés en Ile-de-France, mais ils peuvent aussi venir dans votre FJT si vous constituez un groupe !

Les numéros à mettre à disposition 24h/24 de vos résidents

Médecins généralistes dans le quartier (et si possible de garde)
SOS médecins-Tél : 01.47.07.77.77 (24h/24h)
Fil Santé Jeunes. Tél. 3224 Site : www.filsantejeunes.com
Hôpital le plus proche, service d’urgences (avec plan d’accès)
Pharmacies dans le quartier (et si possible de garde)
Centre de planification et d’éducation familiale
Service de vaccinations
Service d’addictologie
CPAM
Police secours : 17
Pompiers : 18
Samu : 15
Appel d’urgence européen : 112

ALIMENTATION

Atelier cuisine

Des ateliers cuisine pour apprendre de bonnes petites recettes pas chères.
Mais pourquoi pas aussi pour se mettre à plusieurs pour cuisiner en grande quantité, puis dîner ensemble et repartir avec des Tupperware avec de quoi dîner 1 ou 2 autres soirs de la semaine !
Pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin, créer un potager et accompagner les résidents dans sa réalisation peut aussi être une porte d’entrée conviviale !

Une épicerie solidaire avec une monnaie d’échange propre

Dans un FJT hors Ile-de-France, l’équipe a mis en place une épicerie solidaire, qui est alimentée par la banque alimentaire. Elle est ouverte à tous les résidents, et fonctionne grâce à une monnaie solidaire. C’est un Système d’Échange Local (un SEL).
L’épicerie est pour l’équipe de faire un travail sur l’alimentation avec les résidents. C’est un lieu idéal pour discuter et se questionner.
À son arrivée au FJT, chaque résident dispose de 60 Rosas (c’est l’unité de mesure de la monnaie). Pour profiter de l’épicerie solidaire, il faut donner 30 Rosas + 2 € par semaine. Pour gagner des Rosas, il faut rendre des services à la collectivité : un coup de main d’une minute fait gagner 1 Rosa, arroser le jardin pendant 30 minutes fait gagner 30 Rosas, etc. Les résidents peuvent également participer à tenir l’épicerie.

Potager collectif

Un potager collectif, avec éventuellement des parcelles individuelles, c’est l’occasion de manger sain, de faire des économies, et de discuter alimentation... Le tout en s’amusant !

ADDICTIONS

Y réfléchir

La conférence gesticulée du Pavé, drôle et intelligente, est un très bon outil pour lancer un débat sur la question de la toxicomanie... Elle est visible ici : http://www.scoplepave.org/la-toxicomanie

Ciné-club

« Requiem for a dream »
De Daren Aronofsky, 2001
Interdit aux moins de 12 ans
Synopsis : Harry Goldfarb est un junkie. Il passe ses journées en compagnie de sa petite amie Marion et son copain Tyrone. Ensemble, ils s’inventent un paradis artificiel. En quête d’une vie meilleure, le trio est entraîné dans une spirale infernale qui les enfonce toujours un peu plus dans l’angoisse et le désespoir.
La mère d’Harry, Sara, souffre d’une autre forme d’addiction, la télévision. Juive, fantasque et veuve depuis des années, elle vit seule à Coney Island et nourrit dans le secret l’espoir de participer un jour à son émission préférée. Afin de satisfaire aux canons esthétiques de la télévision, elle s’astreint à un régime draconien. Un jour, elle le sait, elle passera de l’autre côté de l’écran.

SEXUALITÉ

Ciné-débat

« Les bureaux de dieu »
Docu-fiction de Claire Simon, 2008
Avec Isabelle Carré, Nathalie Baye, Nicole Garcia…
Synopsis : Djamila aimerait prendre la pilule parce que maintenant avec son copain c’est devenu sérieux. La mère de Zoé lui donne des préservatifs mais elle la traite de pute. Nedjma cache ses pilules au dehors, car sa mère fouille dans son sac. Hélène se trouve trop féconde. Clémence a peur. Adeline aurait aimé le garder, Margot aussi. Maria Angela aimerait savoir de qui elle est enceinte. Ana Maria a choisi l’amour et la liberté.
Anne, Denise, Marta, Yasmine, Milena sont les conseillères qui reçoivent, écoutent chacune se demander comment la liberté sexuelle est possible. Dans les bureaux de Dieu on rit, on pleure, on est débordées. On y danse, on y fume sur le balcon, on y vient, incognito, dire son histoire ordinaire ou hallucinante.

Information – sensibilisation

Le planning familial (voir lien dans « Ressources externes ») intervient généralement gratuitement pour des soirées de sensibilisation.