On vous dit TOUT (sur les animations que l’on fait chez nous en FJT)

Implication des résidents (Hors CVS)

Des commissions de résident-e-s

Au FJT Championnet, diverses commissions de résident-e-s ont été mises en place avec un certain succès :) Un habile moyen d’encourager la participation ! On trouve notamment des réunions d’étage, une commission animation et une commission vie du foyer.
Tous les détails à lire ici.

Des commissions thématiques, dédiées à un objet concret

Marceau, aux FJT les Hauts de Belleville (Paris 20), a mis en place des commissions liées aux sujets sur lesquels les résidents souhaitent s’impliquer.

Quelles commissions ?
- Commission animation : Quelles animations mettre en place dans le foyer ?
- Commission vie quotidienne : Quels sont les problèmes repérés et les améliorations souhaitées pour la vie quotidienne dans le foyer ?
- Commission restauration : Quels repas communs peuvent être prévus ?

Qui participe ?
- Participation libre des résidents
- Les plus impliqués peuvent être cooptés « membres permanents », et siéger ensuite à une séance plénière où se retrouvent les membres permanents des différentes commissions. Cette séance plénière n’est pas très loin d’un CVS… !

Fonctionnement :
- Un thème par commission
- Thème fixé par les résidents : dès qu’un thème apparait à l’occasion d’une discussion de couloir, une réunion est organisée pour que le projet correspondant puisse être monté
- Si un autre thème apparaît pendant la réunion, une autre date sera prise pour en discuter
- L’idée est discutée, un projet est monté (quoi ? pour qui ? quand ? combien ça coûte ?). Il sera ensuite présenté à la direction pour validation. Si le projet est validé, il pourra être réalisé

Quel est le pouvoir de ces commissions ?
C’est un pouvoir de proposition => Concertation, négociation.
Il ne s’agit pas seulement de dire « y’a qu’à / faut qu’on », il s’agit de construire des projets.
Pour les résidents, ces projets sont ensuite proposés à la direction, laquelle les valide ou fait des remarques.
Attention : il est primordial que la direction soit d’accord avec ce principe dès le début, et il faut absolument s’en assurer avant de lancer l’action. Ces commissions ne peuvent fonctionner que si la direction leur fait confiance et a un apriori positif sur le fait qu’elles présenteront des projets valables.
Le pouvoir de décision appartient toujours à la direction, mais celle-ci doit accepter de laisser un réel pouvoir de proposition à la commission (sinon c’est « cause toujours »…).

Créer des collectifs de résidents

Au FJT L’étape (Paris 11 et 13), Alan et Marie mènent un travail visant à développer l’implication des résident-e-s dans le collectif.
D’une part, un bar est en cours de construction. Sa gestion sera confiée aux résident-e-s. Et d’autre part, des résident-e-s se sont mobilisé-e-s pour organiser un voyage à Barcelone. Ces deux projets sont des supports pour développer l’implication des résident-e-s, et aboutiront sans doute en parallèle à la création d’un CVS !
Vous pouvez lire l’état d’avancement du projet sur ce doc, et vous en inspirer si vous le souhaitez !

La gestion du budget animation par les résidents

À la résidence ALJT de Roissy (95), le budget animation peut être laissé en gestion aux résidents.
Cette « auto-gestion » des animations par les résidents est accompagnée par les animateurs, et notamment par Ibrahim, non pas parce qu’on ne fait pas confiance aux résidents (auquel cas il vaut mieux abandonner tout de suite l’idée de les faire participer), mais pour des questions d’accompagnement et d’animation.

Laisser les clefs d’une salle habituellement fermée aux résidents

À la résidence ALJT de Sarcelles (95), la salle polyvalente est habituellement fermée en dehors des heures de présence de l’équipe. Des résidents ont demandé à pouvoir l’utiliser un soir le week-end. La décision a été prise d’accepter cette demande.
La salle a été rendue par les résidents propre et rangée. Aucun incident n’a été à déplorer. Les résidents ont été totalement responsables.
Il y aurait pu y avoir un souci, mais c’est le risque à prendre.

Poser la question directement aux intéressés

Devant la difficulté à mettre en place un CVS, et après s’être arraché les cheveux pour trouver l’idée géniale qui créerait le CVS parfait, Yann du FJT La Passerelle à Vaux-le-Pénil (77) a tout simplement demandé aux résidents : « Qu’est-ce que vous voulez, vous ? ». Eh bien ils ont répondu. Tout le monde a réfléchi ensemble, et des idées ont été imaginées !

Par ailleurs, il ne faut pas se mettre une pression démesurée sur le nombre de résidents qui participent. Il vaut mieux trois résidents très impliqués que vingt résidents qui ne viennent que pour les chips. D’autant qu’il est quasiment impossible de travailler à vingt personnes…

Trouver d’autres moyens que le CVS pour contourner la question de la mobilisation

Amina à la résidence ALJT de Sarcelles (95) a mis en place une boîte à idées qui fonctionne bien.
Alan au FJT L’étape (Paris 11 et 13) a mis en place un cahier pour les idées, qui pour l’instant ne se remplit pas très vite.
L’ALJT a quant à elle mis en place un baromètre de satisfaction, que les résidents sont invités à remplir chaque année.

Dans ce cas aussi, il est primordial de donner une suite aux propositions qui sont faites par les résidents.
Il faut également faire attention à ce que les résidents fassent des propositions en tant que « contributeurs », et si possible pas trop en tant que « consommateurs » (cf. précédemment).

Pour transmettre l’envie : miser sur les « grandes gueules »

Rien ne vaut le bouche à oreille. Nous sommes tous saturés d’informations, et les résidents ne lisent souvent pas nos affiches. Si un petit noyau de résidents est motivé, leur motivation peut faire boule de neige auprès des autres résidents.
D’où l’importance d’impliquer des résidents par exemple dans la définition des actions, afin que celles-ci les intéressent réellement, et qu’ils en parlent eux-mêmes à leurs camarades !

Pour intéresser : partir du besoin exprimé, et proposer plus

À la résidence ALJT de Roissy (95), plusieurs résidents ne comprenaient pas leur fiche de paie et avaient peur de se faire entourlouper. Ibrahim a donc invité un intervenant pour qu’il explique le fonctionnement d’une fiche de paie. Les résidents sont venus car ils avaient un intérêt très clair pour l’atelier : être sûrs qu’ils ne se faisaient pas avoir sur leurs salaires.
Mais Ibrahim a également demandé à l’intervenant d’expliquer où allaient les différentes cotisations sociales, et comment fonctionnait le système de répartition à la française !

PNG - 6.5 ko

Création du nouveau logo par les résident-e-s

Au FJT Relais Accueil (Paris 13), ce sont les résident-e-s qui ont réalisé le nouveau logo. Une assistante sociale en stage ISIC (intervention sociale d’intérêt collectif) a monté le projet, a réuni un certain nombre de résident-e-s qui se sont retrouvés régulièrement pour discuter de ce qu’ils et elles voulaient comme logo pour leur FJT, et qui ont fini par créer trois propositions. Ces trois propositions, une fois validées par le Conseil d’Administration, ont été soumises au vote de l’ensemble des résident-e-s et personnels du FJT. Le logo ainsi élu a été présenté lors de l’Assemblée Générale.

Participation des résident-e-s à la réalisation de la plaquette du FJT

Au FJT Relais Jeunes des Prés (Montigny-le-Bretonneux, 78), un résident a pris les photos pour la création d’une plaquette de présentation du foyer.

Participation des résident-e-s à l’organisation d’activités conviviales

Au FJT Maurice Maignen (Paris 15), les résidents participent à l’organisation des activités. C’est le GAF : Groupe d’Animation du Foyer. Ils ont un budget qui leur est alloué, avec des contraintes (que l’activité ne dure pas plus d’une journée), et ils s’occupent d’organiser l’activité. Ainsi, les résidents souhaitaient organiser une sortie saut à l’élastique. Mais ils se sont vite rendus compte que le budget de cette activité était très élevé… C’est cela aussi, la responsabilisation !

Réalisation d’un journal par les résident-e-s

Au FJT Chaillot-Galliera (Paris 8), les résidentes réalisent le journal « Les Chaillotines – La vie des résidentes au foyer Chaillot-Galliéra »

CVS

Conseil de concertation

Au FJT Frédéric Ozanam de la Fondation d’Auteuil (Tournan-en-Brie, 77), un « Conseil de concertation », ouvert à tous les résidents et à toute l’équipe, existe depuis des années. Il se réunit tous les deux mois, et évoque tous les sujets, avant que les décisions soient prises. La décision revient à la direction, mais la concertation est réelle, puisque le conseil de concertation participe réellement à la réflexion, à une étape où tous, y compris la direction, en sont encore à réfléchir.

Le CVS chargé du vivre-ensemble

Au FJT de Bourg-la-Reine, c’est le CVS qui fixe les cadre du vivre-ensemble. Il intervient sur le règlement intérieur, et intervient également quand il y a une transgression du règlement intérieur... Pas facile, mais efficace pour donner un réel rôle aux élus des résidents qui participent au CVS !

Impliquer le CVS sur le règlement intérieur

Au FJT Permanence Accueil des jeunes de l’hôtellerie (Paris 8), le CVS travaille sur le règlement intérieur. Ainsi, il a été décidé de permettre l’accueil jusqu’à 23h durant toute la semaine (ce n’était possible que les vendredi et samedi), cela étant justifié que de nombreux résidents avaient leurs jours de congés hors du samedi-dimanche.

Impliquer les élus du CVS dans la gestion des conflits entre l’équipe et les résident-e-s

Au FJT Eugène Hénaff (Aubervilliers, 93), les délégués du CVS sont impliqués dans la médiation et la gestion des conflits. Quand il y a des entretiens entre la direction et des résidents à problèmes, un délégué est présent. Il peut ensuite par exemple suivre le résident dans les engagements qu’il a pris auprès de la direction. En cas de rupture de contrat, cela permet que la décision soit comprise. On observe de réels échanges et un réel travail en commun dans ce cadre.

Impliquer les élus du CVS dans l’accueil des nouveaux arrivant-e-s

Au FJT La Cité des Fleurs (Paris 17), les élus du CVS s’occupent de l’accueil des nouveaux arrivés.

Consulter les documents de l’ALJT sur le CVS

Règlement intérieur du CVS
Plaquette de présentation du CVS

N’hésitez pas à, vous aussi, faire partager vos outils : ce sera utile pour tout le monde !