Education populaire et révolution numérique

Les enjeux du passage au numérique pour l’éducation populaire

PNG - 54.2 ko

Une rapide introduction sur ce que représente le passage au numérique, ses enjeux ainsi que sur les questions qu’il soulève grâce au CRIJ Rhône-Alpes, M@isontic Grigny, Fréquences écoles, « Le guide des acteurs, Accompagner les pratiques médiatiques et numériques des jeunes » :

Quelle convergence entre "révolution numérique" et éducation populaire ?


Tous les mouvements d’éducation populaire aussi différents soient-ils, ont pour objectif d’outiller tous les citoyens afin de leur permettre d’agir de manière libre, autonome et responsable dans la société.


Les médias sont devenus un espace de socialisation et influencent les comportements des enfants et des adolescents, au même titre que les environnements scolaires et familiaux.
Le développement de la société de l’information a modifié nos pratiques sociales comme notre rapport à l’information, aux médias et aux savoirs.
Au delà, Internet nous donne une occasion incontournable de développer le partage et la construction collective des savoirs et de la culture.
Fondements de l’éducation populaire, le développement de l’autonomie et l’émancipation de l’individu est un des enjeux prioritaires dans l’accompagnement des publics par les animateurs.

PNG - 79.3 ko

Et pour consulter le guide en entier c’est par ici ;)


L’association CEMEA (Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) nous met en garde sur certaines zones obscures du monde numérique. Une des principales inquiétudes est bien sûr le problème de la protection de nos données, de leur stockage, leur conservation, etc.
Voici donc la Charte de CEMEA à propos des systèmes d’informations (où vous pouvez retrouver le texte intégral du Manifeste ici)

D’autre part, CEMEA attire notre attention sur un point de vigilance concernant l’intrusion des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) dans les instituions d’éducation nationale, notamment via un récent "partenariat" établi par Mathieu JEANDRON, Directeur du Numérique pour l’Éducation (au ministère) dans une lettre aux Délégués Académiques du Numérique où il AUTORISE LA CONNEXION DES ANNUAIRES DES INSTITUTIONS AVEC LES SERVICES GOOGLE.
- Pour lire l’article en entier c’est par ici :)

Et pourtant la protection de données, c’est primordial !
Une petite vidéo pour sensibiliser ou simplement se rafraîchir la mémoire !