Les incontournables (pour creuser plus loin et savoir s’orienter)

JPEG - 84.1 ko

Inscription sur les listes électorales

À faire avant le 31 décembre pour pouvoir voter à partir du 1er mars de l’année suivante.
La demande se fait soit en Mairie, soit par courrier, soit sur Internet
Informations détaillées sur les conditions et procédures : sur le site du ministère de l’Intérieur

Vous pouvez télécharger, pour les imprimer, du matériel de sensibilisation à destination des résident-e-s, afin qu’ils s’inscrivent sur les listes électorales :
des flyers ici, et des affiches là.

Conseils Parisiens de la Jeunesse

Spécial Paris...
Composés de jeunes de 13 à 25 ans
1 Conseil Parisien de la Jeunesse : cpj@paris.fr
19 Conseils de la Jeunesse d’Arrondissement (il n’y en a pas dans le 8è arrondissement...). Pour les joindre par mail : conseil.jeunesse[N° d’arrondissement]@paris.fr. (Par exemple, pour le 3è arrondissement : conseil.jeunesse3@paris.fr).
À noter : les FJT parisiens, subventionnés par la Mairie de Paris, s’engagent à encourager leurs résidents à prendre une part active aux Conseils de la Jeunesse.

Associations actives sur la question de la citoyenneté

- Culture et Liberté : 01 47 70 37 50, http://www.culture-et-liberte.asso.fr/
L’association a la possibilité d’intervenir dans les FJT à partir de fin janvier : n’hésitez pas à appeler Nicolas Fasseur !
- La ligue de l’enseignement : 01 53 38 85 00, http://www.laligue.org/
- Le Cidem, citoyenneté et démocratie : http://www.cidem.org/
- La JOC : 01 49 97 00 00 (permanente IDF : Marie Lejean)
La JOC doit également pouvoir intervenir dans les FJT.
- L’anacej, association nationale des conseils d’enfants et de jeunesse : http://anacej.asso.fr/

Favoriser l’expression citoyenne

GIF - 12 ko
Association Paroles Partagées
La parole est trop souvent empêchée, obligée, détournée, usurpée ou confisquée. Individuelle, elle est instrumentalisée dans les univers sociaux comme professionnels. Collective, elle peine à se construire et à se faire entendre.
Faire (re)connaître des réalisations associatives où la parole partagée est au cœur du projet ; contribuer à en faire émerger de nouvelles.
Échanger sur des pratiques, des méthodes pour enrichir les initiatives et pour renforcer l’animation de démarches de paroles partagées.
Faire vivre, sur le terrain, la coopération inter associative autour de cette thématique qui touche aux fondements même de l’éducation populaire.
http://www.paroles-partagees.org