Forum du vivre ensemble

Mercredi 21 mars

de 14h à 18h30
À la mairie du 18ème
Métro Jules Joffrin

Une après-midi placée sous le signe de la culture et du partage à l’occasion de la troisième édition du Forum du Vivre Ensemble qui aura lieu le 21 mars prochain à la Mairie du 18ème. Cette année, les associations, artistes, structures municipales et les jeunes qui animeront cet après-midi, ont redoublé d’imagination et de créativité pour faire de la journée internationale de lutte contre le racisme à Paris, un moment unique d’échange et de découverte artistique et citoyenne.

Seront présents dans le village associatif et tout au long de l’après-midi pour présenter leurs expositions, spectacles et animations :

1000 visages production, A Tire d’ailes, l’APSV, Association Janusz Korczak, Capoeira Viola, la CIMADE, Ethnoart, Génériques, Le Mag, Omar le Chéri, Passions Andalouses, Pour qu’elle revienne, SOS Racisme, Tango Cité, Tic tac théâtre, les Compagnies l’Air du verseau, Confidences, Esprit du vent, Etoile et Compagnie, Pérédelkino et Varsorio, les classes chantantes du collège Couperin ainsi que le sociologue Olivier Noël, le centre audiovisuel Simone de Beauvoir, le centre de ressource citoyenneté de la direction des Affaires scolaires, l’observatoire de l’égalité femmes/hommes, la délégation à la politique de la ville et à l’intégration et la direction de la prévention et de la protection de la Ville de Paris, sans oublier les équipes d’action collégiens et les agents d’éducation à la citoyenneté accompagnés d’élèves de 25 collèges et lycées parisiens.

Ce Forum sera l’occasion de montrer combien notre jeunesse est attachée à défendre les valeurs républicaines du vivre ensemble. Tout au long de l’année, la lutte contre les préjugés, les discriminations, le racisme, le sexisme ou l’homophobie fait partie de leur quotidien comme de celui des adultes qui s’impliquent à leurs côtés. Alors ce 21 mars nous mettrons un coup de projecteur sur leurs initiatives et réalisations qui bousculent les idées reçues, font parfois rire ou dérangent, mais nous rappellent toujours que l’égalité et la fraternité ne sont pas des valeurs négociables !