Freins et moteurs

Les freins à la participation

- L’absence de plaisir, ou de perspective de plaisir
- L’absence d’échanges
- Une peur liée aux expériences précédentes
- Que notre participation entraîne notre stigmatisation
- Trop de sollicitations : "encore !"
- On n’y croit pas : "à quoi bon ?"
- Mauvais accueil, ou pas d’accueil du tout
- Pas le temps, pas les moyens financiers
- La peur d’être identifié au groupe, de perdre son individualité
- Le refus de s’enfermer dans le système de pensée proposé
- L’absence de "carotte" (le buffet...)
- L’élitisme : "ce n’est pas pour moi"
- L’absence d’information, de communication, de sensibilisation
- Se sentir décalé par rapport à l’objet
- Ne pas se sentir demandeur : l’activité ne répond pas à la demande de ceux qui sont invités à y participer

Les moteurs de la participation

- La motivation personnelle
- La nouveauté, l’originalité
- L’authenticité, l’implication authentique des animateurs
- L’événement n’est pas figé : il s’adapte, il privilégie le vécu sur le prévu
- L’animateur est capable de s’adapter à ce qu’il se passe
- Le lieu ne fait pas peur, il n’emprisonne pas
- L’accueil est bon
- Il y a un aspect festif et ludique
- Il y a des meneurs qui lancent la dynamique
- La force de l’exemple