Notre boîte à outils : pour animer, pour accompagner, pour collaborer en FJT


UN PETIT RÉCAP’ DE CE QUE NOUS AVONS TESTÉ AU SEIN DU RÉSEAU FJT :


POUR CRÉER DES VISUELS :

Canva

Canva permet à n’importe qui, grâce à de nombreux modèles disponibles et modifiables sur le "cloud" de réaliser des visuels vraiment réussis en toute simplicité. Ludique, collaboratif et presque entièrement gratuit (certains modèles sont payants, il révolutionne effectivement toute la communication auparavant réservée à un certain cercle d’initiés qui parlait Photoshop et InDesign couramment.

voici une vidéo rapide de présentation juste en-dessous :)

N’hésitez pas à consulter également leur blog qui regorge de tutos, de conseils et d’exemples : www.designschool.canva.com
Et pour se lancer c’est par ici : www.canva.com

Capture d’écran :

Cet outil est installé d’office sur l’ordinateur. Utile pour prendre une photo instantanée de l’écran. Le raccourci sous windows : Impr écran puis Ctrl+V (fonction coller) dans un document. Le groupe e-accompagnement a notamment pu s’en servir pour créer des tutoriels !

Images

Quelques sites qui proposent des images libres de droit :

www.freeimages.com
www.flickr.com
www.everystockphoto.com

Picktochart :

Cela permet d’avoir accès à une base de modèles pour créer des présentations, ce qui peut donner des idées pour ensuite créer ou simplement remplir les cadres ou modèles fournis. Il y a également une grande base d’infographies et d’outils pour créer des logos. www.piktochart.com Un de ses équivalents est Canva (voir plus haut).

 

Prezi :

Pour pouvoir faire des présentations en ligne. On peut ensuite utiliser les liens pour les intégrer sur une page ou site.
Voici ce que le groupe "e-visibilité" a pu découvrir lors des ateliers, avec une présentation de Damien MONNERIE de l’association ICI  ! (Cliquez sur l’image pour accéder à la présentation en ligne)
PNG - 35 ko
www.prezi.com/fr

Thenounproject

Pour alimenter toutes vos présentations, et passer maître dans l’art de l’infographie, ce site regorge de pictogrammes en tout genre ! Il fonctionne comme un moteur de recherche, et il vous suffit ensuite de télécharger les images !
www.thenounproject.com

Pour mettre des couleurs sur un site internet :

Vous pouvez regarder les codes html des couleurs sur ce site.
Vous y trouverez également quelques conseils et tutos pour la création ou le développement d’un site !

Et le code HTML est ici, testez par vous même ;) https://codepen.io/htmlcolorcodes/pen/RPXEBm


POUR TRAVAILLER À PLUSIEURS ET À DISTANCE :

Framatalk :

Outil de visioconférence testé par le groupe pilote sur l’atelier e-accompagnement/e-gestion locative.
www.framatalk.org

Groupzap :

Pour mener à bien un projet à plusieurs tout en pouvant également partager et stocker des fichiers. En organisant les tâches à faire par colonne ("A faire", "En cours", "Fait", etc.) cela permet d’avoir une vue d’ensemble du projet et de son avancement !
www.groupzap.com

Propulse

Un outil de gestion de projet, très utile lorsque les différents acteurs du projet ne peuvent se rencontrer facilement. Son point fort est son outil de gestion des tâches. Après la création d’une tâche (en mentionnant son titre, une description et un groupe d’appartenance) et son assignation à un collaborateur (avec dates de début et butoir, état d’avancement sous forme de pourcentage et priorité), on peut les organiser en groupes. Ils permettent de gérer plus facilement les tâches, soit en les regroupant par type/domaine, soit en les triant ; par ordre de priorité (haute, basse, moyenne) par date, etc. Il y a plusieurs interfaces pour faciliter la collaboration et le travail en équipe.
L’interface de Propulse est interactive et facile d’utilisation : visualiser et gérer les priorités d’un seul coup d’œil, les tâches en cours ou achevées, les personnes en charge, la date de début et la date butoir. Ses éléments sont aussi visibles sur un calendrier et un diagramme de Gantt.
Une feuille de route récapitule tous les éléments du projet.
La fonction « historique », permet de lister toutes les modifications sur un projet (création d’une tâche, suppression d’une discussion, notification de présence à un rendez-vous …).
En somme c’est un outil qui réunit les cinq processus de la gestion de projet : démarrage, planification, exécution, surveillance, clôture.
Seule réserve : on ne peut pas (encore ?) inclure les ressources et les livrables.
Attention le site de propulse rencontre actuellement des soucis d’hébergement et semble temporairement indisponible.

> Cet outil a été utilisé dans le cadre du groupe de travail "E animation collective" notamment pour monter des projets avec les résidents (vacances, pro...)

Reconnect :

Le cloud solidaire pour stocker vos données, fichiers, document scannées, etc. Leur mojo ? « La plateforme de stockage et de partage sécurisée qui facilite les démarches d’accompagnement social ».
www.reconnect.fr

Scrumblr :

Cela permet d’avoir accès à un paperboard en ligne où chacun peut écrire des post-its. Utiles pour les brainstormings (à distance) !

Voici ce que le groupe "e-visibilité" a fait lors des ateliers !

(Cliquez sur l’image pour accéder au paperboard en ligne)
PNG - 298.4 ko
www.scrumblr.ca


POUR COMMUNIQUER AVEC LES RÉSIDENTS & LES PARTENAIRES :

Facebook :

Réseau social mondialement connu, qui vient tout juste d’atteindre les 2 milliards de membres Facebook est la base d’une nouvelle façon d’interagir et de communiquer. On peut y publier des articles, des photos, des vidéo, "liker" (aimer) des pages ou encore commenter, "réagir" aux différents posts de nos amis en instantané, etc.
Après réflexion, nous avons pu constater que Facebook était utilisé davantage avec les résidents, ainsi que par les résidents entre eux. Plusieurs structures ont en effet créé des groupes Facebook pour leurs résidences afin de communiquer plus facilement avec les jeunes ainsi que pour informer des différents évènements prévus.
www.facebook.com

Découvrez un dossier bien utile si vous voulez utiliser Facebook dans un usage professionel "Facebook en résidence FJT ?" réalisé par des membres du réseau


(Cliquez sur l’image pour accéder au dossier en ligne)
PNG - 84.7 ko

France Connect

Cela permet de se connecter avec un seul compte pour pouvoir effectuer les démarches officielles en ligne. Pas de traçage de navigation, tout est sécurisé. Site officiel du gouvernement.
www.franceconnect.gouv.fr

Mailchimp

Un outil simple et gratuit pour mettre en place des campagnes de communication numérique via e-mailing.
Il permet de créer des newsletters à l’aide de templates (modèles) existants, d’automatiser des envois, d’intégrer les contenus sur les réseaux sociaux, mais aussi de gérer des fichiers de contacts et de faire des suivis statistiques de vos campagnes.
www.mailchimp.com

Twitter :

C’est à lui que nous devons l’utilisation du fameux "hashtag" (mot-clé) bien avant son petit-frère instagram. Légèrement moins intrusif dans la prise de contact que Facebook, puisqu’on n’y demande pas ses contacts en amis, on se contente de les "follower" c’est à dire les suivre !
Ce réseau social est davantage employé par les personnes publiques ou pour relayer des informations, ou encore raconter un événement à la seconde près.
Nous avons remarqué qu’il est plutôt utilisé avec les partenaires qu’avec les jeunes.
La personnalité la plus suivie en 2016 ? Katy Perry avec un peu plus de 84 millions de followers, elle devance Justin Bieber (77 millions) et même Barack Obama (71 millions).
www.twitter.com


POUR DIVERSIFIER LES SUPPORTS D’ANIMATIONS :

Soundcloud :

Une alternative à deezer, pour écouter de la musique gratuitement et où on peut également enregistrer ses propres pistes ! C’est une façon originale de réaliser des comptes-rendus oraux des CVS par exemple, ou de lancer des formats de mini webradios. Place à vos idées !
www.soundcloud.com

Les petits débrouillards

PNG - 109.7 ko
La devise de cette association ? "Faire pour comprendre, comprendre pour agir !"
Et c’est exactement ce qu’elle fait, en tant que réseau national de culture scientifique et technique ! Vous pouvez le découvrirsur leur site internet bien sûr, mais également en consultant ce hors-série dédié au numérique. Plusieurs pistes de réflexions, d’animations (pour tous les âges) y sont répertoriées !
N’hésitez pas à nous transmettre vos impressions ou vos témoignages :)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(Cliquez sur l’image pour accéder au hors-série en ligne)


POUR ETRE PLUS VISIBLE :

Voici les "7 commandements" issus du Blog du Modérateur et regroupés par le groupe e-visibilité qui peuvent constituer une base de conseils à mettre en place pour rendre plus visibles nos actions et communiquer dessus plus facilement !


JPEG - 46.5 ko
Visuel réalisé grâce à Picktochart

Le Blog du Modérateur

Site officiel de Régionsjob il recense un nombre conséquent de trucs et astuces concernant les réseaux sociaux, l’identité numérique, la e-réputation, les blogs, les jeux en ligne, le recrutement innovant, la productivité, le webmarketing ou encore les métiers du numérique !
Ce média est à destination des travailleurs du web mais également des professionnels connectés. Mis à jour chaque jour, vous pouvez consulter les articles sur leur site www.blogdumoderateur.com et leur envoyer bien sûr vos propres idées ou trouvailles pour enrichir les connaissances à partager !

Framalink

Pour raccourcir les adresses de liens (url) avec un petit tuto en prime !
www.framacloud.org/tag/frama-link


QUELQUES CONSEILS D’UTILISATION D’OUTILS NUMÉRIQUES TIRÉS DES EXPÉRIMENTATIONS FAITES LORS DE LA DYNAMIQUE DU NUMÉRIQUE


« Publishwithme » :

Cet outil de la famille des PADS permet une prise de notes à plusieurs, en ligne et est modifiable par tous les participants grâce à un lien public que l’on peut diffuser pour leur permettre de le consulter et de le modifier (en barrant plutôt qu’en supprimant) les données.

Fiche des règles de coproduction sur « Publishwithme » (élaborées pour les ateliers) :

> Toute règle est par principe discutable. Discutons-en pour chacune d’entre elles si vous le souhaitez ;)

-  Vous pouvez corriger les fautes et la syntaxe de vos camarades !
-  Par principe n’effacez rien qui ne vous appartienne pas. Utilisez la fonction "S barré".
-  Si vous faites une mauvaise manipulation, utilisez les flèches dans la barre d’options pour revenir en arrière OU CTRL+Z
-  Nous sommes entre nous et bienveillants : merci de mettre votre prénom en haut à droite quand vous écrivez sur le pad. Cela facilite la compréhension du "qui dit quoi"
-  Cet espace est un brouillon qui se structure. N’hésitez pas à y écrire !
-  Les notifications : le plus simple reste d’envoyer un simple mail au groupe avec dans l’objet : Modification sur l’url_du_pad
-  Sauf contre-indication de votre part, vous serez en copie des principaux emails de toutes les formations. Avant de participer à une formation prenez le temps de regarder le pad de cette dernière.
-  La fonction "Saved revisions" (en haut à droite) est utilisée pour sauvegarder des versions abouties.
-  Les couleurs permettent à l’oeil de voir rapidement ce qui a évolué entre deux versions (Révision). Ne les effacez pas tout de suite :)
-  La consutrction des URL (adresse de pad) : elles seront autant que possible structurées de la façon suivante : publishwith.me / objetURHAJ ou publishwith.me / objetURHAJcomplément

Open Street Maps (OSM) et Google Maps :

Le choix varie selon les utilisateurs. Comment en favoriser la manipulation par les jeunes ?
En rendant l’apprentissage ludique avec par exemple une soirée géocaching ou encore via une chasse au trésor ! Le FJT Marie José a testé la "carto-party", une animation proposant une sortie avec les résidents pour cartographier les alentours du foyers selon des thématiques qu’ils définissent ensemble (transport en commun, emploi, sorties loisirs, musique...)

Eléments méthodologiques pour préparer un projet autour de la cartographie avec UMAP

1 - Débuter par un état des lieux des habitudes / usages numériques des jeunes.
Quels matériels, quels forfaits, pratiques et centres d’intérêt, usages personnels et professionnels.

2 - Il faut définir les objectifs du projet qui fait appel à la cartographie en ligne.
Que cherche-t-on à représenter sur cette carte ?
Intérêt, utilité, engagements, etc.

3 - De ces objectifs découleront les calques

4 - Un à deux participants sont responsables d’un ou plusieurs calques.

5 - L’animateur est administrateur de la carte finale, sur laquelle les participants viennent importer leurs calques.

Remarques :
- Le temps de requêtage sur Umap est plus long que sur Google Map. Et pour cause ! La structure d’hébergement est plus soft que celle déployée par Google. Les financements ne sont pas les mêmes.

- On peut mettre le lien de la carte sur un compte, un groupe ou une page Facebook, twitter ou tout autre support en ligne. Avoir un site web pour l’héberger n’est pas obligatoire !

- Le nom de compte OSM créé pour accéder à l’outil UMAP permet d’être trouvé par d’autres membres OSM et d’être invité à contribuer sur d’autres cartes.
C’est votre identifiant qu’il faut communiquer.

- La cartographie permet d’échanger des idées, des valeurs par rapport à une représentation cartographiée du territoire.

- UMAP n’est pas un outil collaboratif. Deux personnes ne peuvent pas travailler sur la même carte de deux ordinateurs différents.

- Penser à sauvegarder chaque opération ajoutée. Bouton en haut à droite de la carte.

- Afin de voir le résultat final de l’ajout d’un calque ou d’un point avec un descriptif précis, il faut enregistrer sa carte, sortir du mode édition. Puis vous pouvez cliquer sur les éléments et les contenus s’afficheront tels qu’un internaute pourrait les voir.
Pour revenir au mode édition, il suffit de cliquer sur le stylo en haut à droite.

- La touche Ctrl+F5 sert à vider le cache de la page pour actualiser les données.

- On peut importer sur une carte UMAP les calques créés sur d’autres cartes UMAP.
Exemple : un groupe de résidents décide de ses sujets et de ses calques, cartographient le territoire lors d’une carto-party puis importent l’ensemble des calques dans une carte "finale".

- La création d’une carte passe par la création de calques (calques = thématiques globales, ex : emploi, logement, santé etc.).
Sujets évoqués pour les calques : Emploi, Administratif, Culture loisirs, Alimentaire (restaurant / épicerie...), Santé, Vie pratique, Autoécole, Transports, Citoyenneté.

Problèmes techniques rencontrés :
- Difficultés pour zoomer
- La localisation avec la loupe ne marche pas tout le temps.

Screenshot :

Screenshot est une petite application à ajouter à votre navigateur permettant de faire une capture d’écran. Il s’agit plus précisément d’un module sur Firefox et d’une extension sur Google Chrome (les autres navigateurs n’existent pas, si, si, je vous assure ce n’est qu’une illusion !).
Pour l’installer :
- Aller dans les options de votre navigateur et cliquer sur modules (Firefox) ou plus d’outils>extensions (Chrome)
- Sur Firefox, il faut ensuite cliquer sur Catalogue puis aller jusqu’en bas de la page et cliquer sur "Découvrez davantage de modules". Il faut ensuite taper le nom du module "Screenshot" dans la barre de recherche en haut à droite. Vous pouvez ensuite l’installer
Sur chrome : cliquer sur "Plus d’extensions" faire une recherche de l’extension dans la barre de recherche en haut à droite en tapant "easy screenshot" et l’installer
- Un redémarrage de votre navigateur peut être nécessaire.

Google Drive :

Cet outil permet le stockage et le partage de données. Pendant notre expérimentation, nous avons utilisé celui de Google attention, il nécessite un compte Google (et donc Gmail). Il existe d’autres outils de stockage et de partage de document privé (comme DropBox) ou libre (Owncloud)

Points techniques sur Drive :

Pour accéder à Drive :
- Se connecter à son compte Google.
- En haut à droite, se trouve une icône avec 9 petits carrés qui vous permet d’accéder aux différentes applications Google.
- En cliquant sur cette icône, vous pourrez accéder à votre Drive en cliquant directement sur l’icône de Drive.

Ajout d’un document :
- Il vous suffit de cliquer sur "Nouveau" en haut à gauche de la page web et de cliquer sur "importer un fichier".
- Vous allez alors choisir le fichier à télécharger sur votre ordinateur.

Le partage de documents :
- Pour partager un document, il vous suffit de cliquer sur "Partager" (icône avec un plus et un personnage) en haut à droite de la page web et d’ajouter les e-mails des personnes avec lesquelles vous souhaitez partager votre document.

- NB : dans Drive, il peut être plus simple de partager des dossiers que tous les documents.
Comme sur un ordinateur, vous pouvez créer des dossiers et y ajouter à l’intérieur d’autres dossiers ou des documents (Word, Excel, image, vidéo, etc.). Si vous choisissez de partager un dossier qui contient des documents, les personnes avec qui vous avez partagé ce dossier auront aussi accès aux éléments à l’intérieur de ce dernier. ==> C’est un gain de temps !

Pour ajouter et modifier une image sur Doc de Drive :
- Utiliser l’option Dessin : Insertion > Dessin > Ajout de la capture d’écran > Modification en ajoutant des formes, des flèches ou encore des zones de textes.
- Privilégier l’outil de dessin car cela vous permet de la modifier directement et de ne pas rajouter des éléments dans un second temps.

Option commentaire :
- Sur un document de Drive, vous pouvez ajouter des commentaires. Ils s’afficheront à droite de votre texte.
- Pour ajouter un commentaire : sélectionner le texte ou l’image sur lequel vous voulez ajouter un commentaire. Ensuite, il vous suffit de cliquer sur "Commentaires" puis sur "Commenter" et de rédiger votre commentaire.

Quelques pistes pour se lancer dans le monde de la communication et de l’e-visibilité :

Grâce au travail du groupe e-visibilité, nous savons que la visibilité s’articule autour de deux axes :
- la communication vers l’extérieur
- la communication vers les résidents
Grâce à l’e-visibilité nous pouvons donc :
- mettre en valeur nos interventions et actions aussi bien en interne que sur l’extérieur
- faire connaitre le foyer aux partenaires du territoire, et reconstruire l’image des FJT
- donner envie aux résidents de participer aux actions collectives.
 
Pour cela, il faut réfléchir à une ligne éditoriale, c’est-à-dire se demander par quel moyen notre cible va chercher l’information, et donc comment utiliser ce moyen en priorité pour communiquer sur le site ou page de notre structure.
Ici nous pouvons utiliser le Blog du Modérateur qui recense des données analytiques des usages du numérique (les habitudes d’utilisation du public ciblé).
 
Concernant la visibilité du site, il existe des plateformes payantes de référencement web : google adwords, les pubs sur facebook, etc.
Mais il existe également le référencement naturel (cf à l’affiche créée) et c’est cela qui nous intéresse :)
Comment le développer ?
- En respectant la ligne éditoriale : les photos renommées sur notre site et les mots utilisés dans les articles que l’on publie
- En faisant appel aux jeunes pour qu’ils parlent du foyer sur leurs réseaux sociaux et entre eux
Comment mobiliser les jeunes ?
- Quand ils publient du contenu, bien identifier le Foyer, et travailler avec eux sur les mots à utiliser dans leurs publications (en lien avec la ligne éditoriale fixée en équipe). Il s’agit de se mettre d’accord sur une certaine cohérence.
- Éventuellement faire appel aux membres du CVS pour qu’ils nous aident à communiquer auprès des résidents et à les sensibiliser.
 
2 axes de communication majeurs pour communiquer (adaptés au public que l’on cible) :
- Facebook  : pour toucher les résidents
- le site internet de la structure  : pour communiquer entre pros et avec les financeurs et les partenaires
D’autre part, il ne faut pas se contenter de faire un article par mois, mais au contraire communiquer le plus fréquemment possible sur notre quotidien et les actions entreprises ! Ce travail très conséquent, ainsi que chronophage, pourrait même être considéré comme un emploi à plein temps ;)
C’est pourquoi la mobilisation et la collaboration des équipes et des résidents pour mener à bien cette tâche est essentielle.


LE GUIDE D’ANIMAFAC "BOOSTER SON ASSOCIATION GRÂCE AUX OUTILS NUMÉRIQUES"


A l’ère où la technologie s’immisce dans tous les instants de notre vie, c’est sans surprise que nous constatons également son apparition dans nos vies professionnelles !

Doodle, dropbox, ical, framaboard, framindmap, pad, framemo, framadate etc. On peut facilement se perdre face au nombre d’outils, logiciels ou sites disponibles dont le web regorge, censés mettre la gestion de projets collaborative de plus en plus à portée de main !
Pour clarifier tout ça, Animafac nous propose donc un petit tour d’horizon bienvenu de ces différents outils dans un guide, avec une petite description et une comparaison entre les différentes plateformes et outils existants.

Il ne vous reste plus qu’à choisir votre cheval de bataille, en le consultant juste en-dessous ;)

(Cliquez sur l’image pour accéder au guide en ligne)
PNG - 175.2 ko