Rencontre d’associations de chantiers de bénévoles

Envie de participer à un projet collectif, de passer des vacances utiles, de partir ici ou là-bas, de rencontrer des personnes du monde entier ? Mais vous ne savez pas comment faire ? A qui vous adressez ?
Durant tout le mois de février, les associations de chantiers de bénévoles organisent des temps de rencontres et des manifestations, partout en France, pour répondre à toutes vos questions.

Vous travaillez pour un service jeunesse, une mission locale, un foyer, un point information jeunesse et vous souhaitez proposer des projets collectifs de mobilité à vos jeunes, cette Campagne vous concerne également.

Le lancement de cette Campagne aura lieu :
le 4 février 2012
à la Maison des Associations de Solidarité
10 /18 rue des Terres au Curé - 75013 Paris
de 10h à 17h.

JPEG - 96.1 ko

Au programme : stands des associations, témoignages de bénévoles, projections de films, expositions, ateliers, animations…
A l’espace forum, trois temps forts prévus pour échanger, partager et poser toutes vos questions aux bénévoles et permanents qui animeront ces temps :

11h :Sur les chantiers : venez comme vous êtes !

Les chantiers sont une formidable opportunité de rencontrer des gens du monde entier, des jeunes et des moins jeunes, des personnes ayant des parcours de vie différents. Les associations de chantiers encouragent la participation de tous et portent une attention particulière aux personnes connaissant des difficultés sociales, économiques, familiales.

14h : Des chantiers aux volontariats : des engagements multiples

Du chantier de bénévoles au volontariat, il n’y a qu’un pas. Le chantier de bénévole est un véritable tremplin à un engagement plus long en France ou à l’étranger (tels que le Service Civique, le Service Volontaire Européen...). Les associations s’attachent à développer des projets et des parcours permettant à toute personne de faire des expériences de mobilité et de participation citoyenne, de découvrir et poursuivre des engagements.

15h30 : Les chantiers à l’étranger : entre solidarité et découverte

Ni actions humanitaires, ni tourisme. Les projets sont réfléchis localement et organisés par les associations du pays. Les façons de travailler, les conditions de vie ou les méthodes des animateurs sont différentes de celles rencontrées en France. Il faut se préparer à s’adapter à d’autres rythmes et approches.

Source : http://www.cotravaux.org/Campagne-Nationale-Chantiers